Le défaut d’un éthylotest sera sanctionné à partir du 1er novembre par une amende de 11 euros. Il concerne tous les conducteurs d’un véhicule à moteur, à l’exclusion d’un cyclomoteur (ne dépassant pas 50 cm3 et 45 km/h).

Publicités