La firme Toréador qui doit exploiter le gaz de schiste dans la région parisienne ne va pas aimer la corrida qu’on lui réserve.

Publicités